Pourquoi souscrire au 3e pilier en tant que frontalier?

Pour vous, travailleurs frontaliers, la question se pose : souscrire au 3ème pilier en Suisse est-il judicieux ? Vous traversez chaque jour la frontière pour gagner votre vie en CHF, mais qu'en est-il de votre future retraite ou de votre prévoyance ? Voyons ensemble pourquoi ce socle de l'épargne suisse peut être une brique fondamentale de votre patrimoine financier.

Souscrire au 3ème pilier étant frontalier

Le 3ème pilier constitue un dispositif d'épargne suisse qui bénéficie d'incitations fiscales. Tandis que les résidents suisses et les frontaliers étaient auparavant logés à la même enseigne, les récentes évolutions législatives ont redéfini les contours de cet avantage pour les travailleurs frontaliers. Cependant, il est toujours possible de souscrire pilier prévoyance, notamment le 3ème pilier B qui, bien qu'étant moins avantageux fiscalement, présente une flexibilité intéressante.

En parallèle : Les campings de Tarascon-sur-Ariège sont-ils adaptés aux familles avec enfants ?

Pour les frontaliers, la souscription au troisième pilier peut encore se réaliser chez certaines compagnies. Cela nécessite une recherche consciencieuse et une réactivité, car les tendances législatives pourraient réserver cette opportunité uniquement aux résidents suisses à l'avenir. Il est essentiel de se tenir informé et d'agir rapidement si l'on souhaite tirer parti de ce dispositif.

Pour plus d'informations sur le 3ème pilier et pour comprendre si vous êtes éligible, veuillez consulter ce lien https://www.cyfernet.org/suisse-3eme-pilier/.

A voir aussi : Monte-meuble : est-ce important pendant un déménagement ?

Les avantages du 3ème pilier

Loin d’être une simple niche fiscale, le 3ème pilier propose une panoplie d'avantages à ne pas négliger. Il se présente comme une alternative séduisante à la retraite française et permet de construire un capital en CHF, une monnaie réputée pour sa stabilité.

Pour les frontaliers percevant une retraite française qui s'avère insuffisante, le troisième pilier peut s'avérer être une source de revenu complémentaire précieuse. Et même si vous envisagez de ne pas passer toute votre carrière en Suisse, le retrait de votre capital est envisageable sous certaines conditions, ce qui confère au 3ème pilier une souplesse appréciable.

Le 3ème pilier B, en particulier, offre une latitude importante. Vous pouvez continuer à y cotiser même en vivant à l'étranger, et le retrait du capital peut servir à différents projets personnels ou familiaux. Si la fiscalité est moins avantageuse que le pilier 3A, la flexibilité qu'il offre compense largement ce désavantage pour les travailleurs frontaliers.

Copyright 2023. Tous Droits Réservés